Parentalité et dépendances

Les ressources

« Célestin et la potion maléfique », un conte pour enfants de parents dépendants

Le 12 septembre 2013 - Par Dempsey Senez (Eclat-Graa)

« Célestin et la potion maléfique » est l’histoire de deux enfants, Antonin et Paloma, dont les parents ont bu la potion maléfique du sorcier Kahôl. « Ma potion guérit tout » leur a dit le sorcier, et au début, la potion rendait leurs parents joyeux, elle leur faisait oublier tous leurs soucis. Mais ensuite, ils en ont eu besoin tous les jours et ils ne pensaient plus qu’à cette maudite potion ! Ils en oubliaient tout, même leurs enfants ! Alors Célestin le lutin chasseur de chagrin, aidé de son ami le Vent, est venu rencontrer Paloma et Antonin ; il leur a expliqué qui était Kahôl et va finalement les aider à chasser le vilain sorcier du village…

Ce conte fait appel à l’imaginaire et utilise le « merveilleux » pour aborder sans la nommer la problématique addictive.
Il est avant tout une histoire de lutin magicien qui peut être racontée à tous les enfants.

Il peut aussi, et il a été conçu pour cela, être utilisé par les professionnels de différentes manières.

Le projet d’écrire ce conte était initialement de permettre aux parents dépendants de l’alcool d’aborder leur problématique avec leur jeune enfant de façon imagée et métaphorique, car l’histoire renvoie à la maladie alcoolique sans jamais l’évoquer directement. Il n’est question que de « potion maléfique », l’alcool n’est jamais nommé.

Il peut également être utilisé dans un cadre thérapeutique : entretiens individuels, ou ateliers conte avec des enfants dont les parents souffrent d’addiction. Un livret d’accompagnement destiné aux professionnels propose des pistes d’utilisation du conte.

Enfin, il peut être utilisé en milieu scolaire (fin maternelle et début primaire) dans des actions de prévention. Les petits messages qui jalonnent le texte sont de bons supports d’échanges avec les enfants : la potion présentée dans de jolis flacons est pourtant maléfique, Kahôl déguisé avec sa cape de toutes les couleurs cache un méchant sorcier qui veut devenir le plus fort, Célestin le lutin chasseur de chagrin écoute et donne aux enfants les moyens de dépasser leur difficile situation, la puissance du groupe qui en chantant à l’unisson réussit à vaincre Kahôl et la conclusion positive du conte : « les parents ont en eux le pouvoir d’être heureux ».

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les plus lus

Les plus commentés